back to top

RDC : présidentielles 2023, Félix Tshisekedi réélu avec plus de 9 millions de voix issues des résultats partiels

Au vu des résultats partiels publiés par la Commission électorale nationale indépendante, le chef de l’État sortant rassue son second quinquennat avec 76 % des voix. Avec ces chiffres, le candidat à sa propre succession se dirige vers une victoire écrasante devant ses challengers.

Déjà, depuis la soirée du jeudi 28 décembre 2023, les congolais sont enfin confiant du avisés sur le futur président qui sera proclamé ce 31 décembre par la centrale électorale, celà au vu de résultats partiels de plus en plus consistants lui accordant officiellement 76 % des voix. Sur 12,5 millions de voix comptabilisées par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Félix Tshisekedi, 60 ans révolus, qui brigue un second mandat de cinq ans, en obtient 9,5 millions.

Derrière lui, suivent l’ancien gouverneur du Katanga Moïse Katumbi (16,5 %) et l’autre opposant Martin Fayulu (4,4 %). La vingtaine d’autres candidats sur les rangs, notamment le Prix Nobel de la paix Denis Mukwege, n’a pas atteint 1 %.

Jusque-là, aucune déclaration officielle n’a toutefois été faite. Mais les congolais attendent seulement le programme qui a été établi de longue date par la CENI et qui prévoit la publication le 31 décembre des résultats complets provisoires de la présidentielle, une élection à un seul tour. Le dernier mot doit revenir en janvier à la Cour constitutionnelle.

Pour rappel, près de 44 millions d’électeurs, sur un total d’environ 100 millions d’habitants, étaient appelés aux urnes le 20 décembre dernier pour se choisir des nouveaux dirigeants à tous les niveaux.

Des réactions fusent de partout !

D’abord, c’est la mission d’observation des Eglises catholique et protestante qui a publié aussi jeudi son rapport préliminaire.

Selon son propre « comptage parallèle », cette mission dit avoir constaté qu’un candidat, dont elle ne précise pas le nom, « s’est largement démarqué des autres, avec plus de la moitié des suffrages à lui seul ». Elle ajoute cependant avoir « documenté de nombreux cas d’irrégularités susceptibles d’affecter l’intégrité des résultats de différents scrutins en certains endroits ».

De son côté, l’homme de la rupture et opposant congolais Constant Mutamba a dans un message écrit sur son compte X (Twitter) reconnu la victoire de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

« Avec plus de 10 millions de voix issues des résultats partiels, nous ne pourrons plus rattraper notre challenger Tshisekedi. Ainsi, je le félicite pour sa brillante réélection et lui souhaite plein succès pour son 2ème quinquennat. Vive la démocratie », a-t-il écrit.

Si Constant Mutamba félicite le président sortant pour sa brillante réélection, une autre frange de l’opposition appelle plutot les congolais à ne pas accepter ces résultats qui selon eux, sont issus d’une fraude électorale. C’est à l’instar de Moïse Katumbi qui a qualifié ces élections de « simulacre » car ne représentant pas la volonté du peuple congolais.

« Nous n’accepterons jamais ce simulacre d’élections et ces résultats », fruits d’une « fraude organisée, planifiée. Le peuple congolais va se prendre en charge au regard de ses droits lui établi par la constitution », avait-il annoncé.

Pour l’heure, les yeux sont braqués sur la date du 31 décembre prochain, le jour de l’annonce des résultats provisoires par la CENI, Commission Électorale Nationale Indépendante.

Ben AKILI

Sur le même sujet

Séminaire Gouvernemental : « Votre rôle est crucial pour assurer une gouvernance efficace et orientée vers les résultats… »(Félix Tshisekedi)

Le président de la République, Félix Tshisekedi a procédé à l'ouverture des travaux du séminaire gouvernemental, dimanche 21 juillet au Palais de la Nation...

RDC : le Dr Roger Kamba échange avec une délégation d’investisseurs conduite par le Dr Lohanga Konga pour l’éclosion de secteurs clés

Dans l'optique de faire de la République démocratique du Congo (RDC) un paradis terrestre retrouvé, comme prédit par Dieu, le créateur, il y a...

RDC : ayant travaillé durant les lXes Jeux de la Francophonie, quelques personnes revendiquent encore leurs salaires une année après

Bientôt les personnels d'appoints des IXes Jeux de la Francophonie vont battre les pavés pour réclamer leur salaire qui reste en souffrance, une année...

Gisèle MBWANSIEM Mupa, DGA de LMC SA, soutient son mémoire au Collège des Hautes Études de Stratégie et de Défense à Gombe

Détentrice d'un diplôme de licence en gestion financière, option fiscalité à la Haute École de Commerce de Kinshasa, ex-ISC, Madame Gisèle MBWANSIEM Mupa vient...

RDC : vers l’élection du Bureau définitif du Sénat, le Règlement intérieur déja transmis à la Cour constitutionnelle par le Bureau provisoire

Les choses se précisent de plus en plus à la Chambre haute du Parlement de la République démocratique du Congo. Après son adoption par...

RDC : affaire Koffi Olomide, ses avocats sollicitent un report suite à l’absence de leur client

Convoqué au Parquet général près la Cour de cassation, ce lundi 15 juillet 2024, l'artiste chanteur Koffi Olomide a brillé par son absence. À en...

Articles récents