back to top

RDC : crue du fleuve Congo, les sinistrés abandonnés à leur triste sort

Plusieurs provinces de la République démocratique du Congo sont touchées par de graves inondations. Des précipitations exceptionnelles dans le pays ont provoqué une augmentation du niveau du fleuve Congo, qui a atteint 6,05 mètres.

Cette crue provoque de nombreux dégâts. À Kinshasa, la capitale, toute la rade portuaire et des quartiers entiers sont sous l’eau. Partout, les intempéries occasionnent des déplacements massifs de la population qui pour se déplacer, fait recours à des petites pirogues.

Les sinistrés sont obligés de faire face à la catastrophe par leurs propres moyens.

« Mon bébé de trois mois a failli tomber sous les eaux la nuit. Que les autorités nous assistent. Plusieurs habitations flottent sur les eaux, les écoles, les centres de santé et les églises ne sont pas épargnés », a témoigné une victime à Mbandaka, dans des propos rapportés par Acp.cd. La ville de Mbandaka, dans la province de l’Équateur, est l’une des plus gravement touchées.

Pour se déplacer, la population emploie les moyens du bord. «Au début, on pouvait traverser sur le dos des personnes. Puis l’eau est encore montée. Désormais, ce sont de petites pirogues de fortune», ajoute un autre sinistré, qui vit désormais à la belle étoile avec sa famille. Faute de centres d’hébergements d’urgence, beaucoup se réfugient dans les rares chantiers de construction pas ou peu touchés par les inondations, souligne Radiookapi.net.

En plus d’importants dégâts matériels et la désolation créée par ces inondations, au moins 4 morts et une vingtaine de disparus ont été signalés lors des premiers jours de la crue du fleuve Congo, vers la fin décembre. Désormais, alerte Digitalcongo.net, des risques de maladies hydriques se profilent.

La montée des eaux du fleuve Congo n’est pas la première d’un tel niveau de gravité. En 1961, une crue de 6,26m avait déjà plongé l’ensemble du pays dans la désolation. Les premières observations des experts en environnement attribuent les actuelles inondations aux conséquences du changement climatique.

Surveillance.cd

Sur le même sujet

Kongo-Central : activités LMC, la DGA Gisèle Mbwansiem en visite officielle la direction provinciale

Ça fait plus d'une année et demie qu'elle n'a pas foulé ses pieds dans la province du Kongo Central. Depuis jeudi 13 juin 2024,...

Sénat : le Bureau provisoire appelle ses membres à clarifier leur appartenance politique au plus tard le. 19 juin prochain

Le Bureau provisoire du Sénat congolais, par l'entremise de son rapporteur, Ivan Kazadi, appelle ses membres, les élus, à clarifier leur appartenance politique. Il...

Santé : début de la campagne de vaccination contre la poliomyélite à Kinshasa

La vaccination contre la poliomyélite des enfants de 0 à 59 mois a débuté ce jeudi 13 juin 2024 sur toute l’étendue de le...

RDC : « Impunité zéro », cette nouvelle ligne droite de la justice congolaise sous Constant Mutamba

C'est sous le signe de «l'impunité zéro afin de restaurer la justice distributive", que le nouveau patron de la Justice en République Démocratique du...

RDC : Peter Kazadi quitte le ministère de l’intérieur avec la conviction d’avoir défendu valablement sa patrie

Tranquille, calme, le Vice-premier ministre, et désormais ministre honoraire de l'Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Peter Kazadi Kankonde, s'est montré plutôt légaliste, en passant...

Lubumbashi : plus de 2000 personnes prennent part à la 19è édition de la DRC Mining Week ouverte mercredi

Ouverture ce mercredi 12 juin à Lubumbashi, des travaux de la 19e édition de la ‘DRC Mining week’, entendez par là, (semaine minière de...

Articles récents