back to top

Haut-Lomami : Peter Kazadi exhorte les policiers et agents de Sécurité à travailler pour la patrie et non pour les politiciens véreux

Le Vice-Premier ministre en charge de l’intérieur et sécurité poursuit son séjour de travail à Kamina, dans le Haut-Lomami. Ce mardi 9 janvier, lors d’une parade au terrain de la SNCC à Kamina, Maître Péter KAZADI s’est adressé aux éléments de la Police de Légion d’intervention nationale venue de Kinshasa pour renforcer la police locale.

Il les a invités tous à travailler d’arrache-pied pour faire respecter les Lois de la République et assurer la sécurité des personnes et leurs biens. Pour le patron de la sécurité nationale, un Policier n’appartient pas à un parti politique et ne devrait pas se mêler des affaires de la politique.

« Votre mission est de protéger la population sans tenir compte de leurs origines. Le policier ne fait pas la politique, il est le gardien de la paix sociale, de la tranquilité publique. C’est une mission noble et l’État vous reconnait à vous seules et à l’armée, le pouvoir d’user de la violence légitime pour protéger la population. Mais si vous vous detournez de cette mission, vous deshonorezl e Commandant suprême, vous deshonorez aussi votre coeur. Il n’existe pas de société sans police. Si le policier n’existe pas, il n’y aura pas de l’ordre. Raison pour laquelle la Société vous a désigné en vous donnant les moyens de coercition pour que si quelqu’un enfreint à la Loi, qu’il soit redressé par vous », a déclaré le VPM de l’Interieur.

Et d’ajouter :

« Le Policier n’appartient à personne, il n’a pas de frère, il n’a pas non plus d’amis. Son seul vrai ami, c’est celui là qui respecté les Lois de la République. Mais si quelqu’un viole les Lois de la République, vous policiers, vous l’appelez votre Frère, vous cessez d’être policiers, et vous devenez complice d’une telle personne. Une personne qui escroque les biens d’autrui, n’a pas le droit d’être protégé par la Police. Le serment du Policier est la protection des personnes et leurs biens. Vous devez donc faire la fierté du pays. Evitez la camaraderie avec la population pour vous faire respecter, pour faire observer les Lois et règlements de la République. »

Pour le VPM de l’Interieur et Sécurité, un agent de l’ordre n’est pas un membre d’un parti politique et il n’est pas sous les ordres d’un leader politique quelconque.

« Vous ne devez pas prendre partie. Vous devez rester neutre pour protéger la population contre les bandits. Ces bandits peuvent être les politiciens. Quand un politicien incite la population à violer les Lois de la République, c’est un bandit qu’il faut maîtriser. Je vous exhorte à travailler pour la patrie. Elle a placé sa confiance en vous, elle vous a donné les moyens de coercition, les matériels pour maitriser les ennemis. Faîtes usage de ces moyens que l’État vous a donné conformément à la Loi. Vous n’appartenez à aucune personnalité politique. Vous devez obéir à celui qui est légalement établi à la tête du pays et légitimement. Si à l’issue des élections c’est Tshisekedi qui est proclamé vainqueur comme c’est le cas, vous devez lui obéïr. Si demain, c’est le tour de quelqu’un d’autre, obéissez lui aussi. C’est ça la discipline de la Police comme de l’armée. Vous ne devez pas vous positionnez par rapport aux conflits de politiciens », a martelé le VPM Peter Kazadi.

Peter Kazadi devant les éléments de la police dans le Haut-Lomami.

Dans la foulée, le Numéro deux du gouvernement a annoncé aux forces de l’ordre la disponibilité de leurs moyens matériels et que toutes les dispositions sont prises pour que chacun ou chacune d’entre eux soit logé dans les conditions acceptables.

À noter qu’avant cette étape, le Vice-premier Ministre et Ministre de l’Intérieur a eu à visiter tour à tour le chef de la chefferie de Kasongo Nyembo qui habite le village Kinkunki, Ngoy Kisula Yves avant d’aller partager sa compassion avec une quatre-vingtaine de menages kasaïens sans abri victimes des conflits intercommunautaires de suite des manipulations politiciennes qui passent nuit à la belle étoile à la gare de la SNCC au cœur de la ville de Kamina.

Sur place l’autorité a remis une enveloppe à chaque famille pour sa survie avant d’annoncer l’arrivée imminente des voitures de chemin de fer en vue de leur évacuation en toute sécurité vers la destination de son choix.

Cellule de Communication VPM Intérieur

Sur le même sujet

Séminaire Gouvernemental : « Votre rôle est crucial pour assurer une gouvernance efficace et orientée vers les résultats… »(Félix Tshisekedi)

Le président de la République, Félix Tshisekedi a procédé à l'ouverture des travaux du séminaire gouvernemental, dimanche 21 juillet au Palais de la Nation...

RDC : le Dr Roger Kamba échange avec une délégation d’investisseurs conduite par le Dr Lohanga Konga pour l’éclosion de secteurs clés

Dans l'optique de faire de la République démocratique du Congo (RDC) un paradis terrestre retrouvé, comme prédit par Dieu, le créateur, il y a...

RDC : ayant travaillé durant les lXes Jeux de la Francophonie, quelques personnes revendiquent encore leurs salaires une année après

Bientôt les personnels d'appoints des IXes Jeux de la Francophonie vont battre les pavés pour réclamer leur salaire qui reste en souffrance, une année...

Gisèle MBWANSIEM Mupa, DGA de LMC SA, soutient son mémoire au Collège des Hautes Études de Stratégie et de Défense à Gombe

Détentrice d'un diplôme de licence en gestion financière, option fiscalité à la Haute École de Commerce de Kinshasa, ex-ISC, Madame Gisèle MBWANSIEM Mupa vient...

RDC : vers l’élection du Bureau définitif du Sénat, le Règlement intérieur déja transmis à la Cour constitutionnelle par le Bureau provisoire

Les choses se précisent de plus en plus à la Chambre haute du Parlement de la République démocratique du Congo. Après son adoption par...

RDC : affaire Koffi Olomide, ses avocats sollicitent un report suite à l’absence de leur client

Convoqué au Parquet général près la Cour de cassation, ce lundi 15 juillet 2024, l'artiste chanteur Koffi Olomide a brillé par son absence. À en...

Articles récents