back to top

Nord-Kivu : coupure générale des réseaux de télécommunication à Masisi par le M23

Les habitants d’une majeure partie du territoire de Masisi n’accèdent plus aux services de télécommunications. Cette situation est consécutive à la coupure générale des tous les réseaux mobiles implantés dans cette partie du Nord-Kivu par les combattants du mouvement du 23 Mars, M23.

Selon la Société civile locale, cette coupure dure depuis environ trois semaines. Les raisons de ce forfait n’est pas pourtant connue, ajoute la même source.

Consécutivement, il est difficile pour les habitants des zones concernées par cette coupure de communiquer afin de vaquer librement à leurs occupations.

Il en est de même pour ceux qui voudraient lancer des alertes sécuritaires.

Inquiète, la Coordination de la Société civile de Masisi dit craindre « des actes à caractère des crimes probables qui pourrait lui être infligé sans la moindre alerte ». Elle l’a fait savoir dans un communiqué de presse dont une copie est parvenue à surveillance.cd.

La même source indique que «les responsables de diverses maisons de télécommunication restent sans accès à la zone où se trouvent les installations touchées pour y apporter une solution vu l’occupation odieuse de ces entités par les M23 RDF qui y impose ses décisions uniques et liberticides».

« Il est plusqu’urgent que ce comportement (…) soit noté et considéré comme un crime de guerre ou contre l’humanité au même titre que tous les autres actes similaires déjà documentés contre la population congolaise », indique Telesphore Mithondeke rapporteur de la Société civile de Masisi.

Cette structure accuse également le M23 de tenter de recruter par force la jeunesse des zones sous son occupation.

Pour mettre fin à cette situation, cette structure citoyenne invite le gouvernement et ses partenariats d’activer des opérations militaires contre ce groupe, d’exiger la condamnation du Rwanda et ses supplétifs ainsi demander réparation auprès des instances internationales attirées; à la population de ne pas céder aux intimidations des terroristes et à la communauté internationale d’éviter la complaisance dans cette crise qui cause des millions des morts depuis plusieurs années.

Benjamin Sivanzire

Sur le même sujet

Séminaire Gouvernemental : « Votre rôle est crucial pour assurer une gouvernance efficace et orientée vers les résultats… »(Félix Tshisekedi)

Le président de la République, Félix Tshisekedi a procédé à l'ouverture des travaux du séminaire gouvernemental, dimanche 21 juillet au Palais de la Nation...

RDC : le Dr Roger Kamba échange avec une délégation d’investisseurs conduite par le Dr Lohanga Konga pour l’éclosion de secteurs clés

Dans l'optique de faire de la République démocratique du Congo (RDC) un paradis terrestre retrouvé, comme prédit par Dieu, le créateur, il y a...

RDC : ayant travaillé durant les lXes Jeux de la Francophonie, quelques personnes revendiquent encore leurs salaires une année après

Bientôt les personnels d'appoints des IXes Jeux de la Francophonie vont battre les pavés pour réclamer leur salaire qui reste en souffrance, une année...

Gisèle MBWANSIEM Mupa, DGA de LMC SA, soutient son mémoire au Collège des Hautes Études de Stratégie et de Défense à Gombe

Détentrice d'un diplôme de licence en gestion financière, option fiscalité à la Haute École de Commerce de Kinshasa, ex-ISC, Madame Gisèle MBWANSIEM Mupa vient...

RDC : vers l’élection du Bureau définitif du Sénat, le Règlement intérieur déja transmis à la Cour constitutionnelle par le Bureau provisoire

Les choses se précisent de plus en plus à la Chambre haute du Parlement de la République démocratique du Congo. Après son adoption par...

RDC : affaire Koffi Olomide, ses avocats sollicitent un report suite à l’absence de leur client

Convoqué au Parquet général près la Cour de cassation, ce lundi 15 juillet 2024, l'artiste chanteur Koffi Olomide a brillé par son absence. À en...

Articles récents